Jeudi 10 avril 2014 20h00 Dôme des sciences Metz 57

 Grand Public

LE CORPS A TATONS

L’enfant aveugle et herman Slobbe / L’enfant aveugle 2 des films de Johan van der Keuken

En présence de Vincent Lowy, professeur en sciences de l’information et de la communication/ Université de Lorraine et Joël Danet, ingénieur de recherche/ Université de Strasbourg

Restituer le monde perceptif des aveugles au cinéma relève du défi. Les mettre en scène jette le spectateur dans le trouble : comment regarder sereinement des personnes qui n’ont pas une conscience précise du spectacle qu’elles donnent ? Retour sur deux essais à la
frontière du documentaire et de l’expérimental.

L’enfant aveugle
de Johan van der Keuken
24’/ Pays-Bas/ 1964/ Johan van der Keuken – VPRO
Le parcours du documentariste dans un établissement spécialisé révèle un monde difficile à imaginer, conçu pour la transmission pédagogique aux enfants aveugles. Le film reconstitue leurs expériences et leur intériorité par un agencement inventif de sons et d’images.

Herman Slobbe / L’enfant aveugle 2
de Johan van der Keuken
29’/ Pays-Bas/ 1966/ Lucid Eye Film
Herman Slobbe, repéré par van der Keuken lors du tournage de l’enfant aveugle, transcende son handicap par une expérience éperdue du monde sonore. Il devient reporter du film, change de rôle, n’est plus l’objet et montre comment l’insolence de ses initiatives le font jouir de la vie.

insérer ici le code piwik